GET STARTED

Weitere Artikel

Que faire à Kyoto : top 10 des lieux et activités préférés d'Artjom à Kyoto

écrit par Artjom 6 novembre 2020 16:05:54 CET

Ancienne capitale japonaise et connue pour être la ville aux 2000 temples, Kyoto demeure l’une des destinations favorites des voyageurs tant pour son architecture traditionnelle que pour sa vie animée et dynamique.

Nous avions déjà vu ensemble la liste des choses à faire à Kyoto pour une première découverte de l’ancienne capitale nipponne. Aujourd’hui, nous découvrons ensemble certaines attractions plus insolites à faire et à visiter à Kyoto. Artjom, Manager Produit chez Japaventura et résidant à Kyoto depuis trois ans, vous a concocté sa liste personnelle de ses lieux et activités préférés à Kyoto.

 

1) Délectez-vous d'une vue incroyable sur la vieille ville impériale en haut de la montagne Daimonji

 

Vous vous sentez l'âme d'un sportif aujourd’hui ? Alors une petite randonnée jusqu'au sommet de la montagne Daimonji pourrait vous ravir !

Depuis la rive du fleuve Kamogawa en regardant vers le Nord-Est, vous l’avez certainement déjà aperçu, ce flanc de montagne étrangement rasé qui est orné d'un grand "". Ce kanji qui se prononce “Dai” (“daï”) est l’un des six kanji symboliques dispersés sur les montagnes au Nord de la ville. Ces symboles prennent feu chaque année le 16 août lors d'une cérémonie du feu. La tradition veut que pendant le festival d'été “Obon”, les esprits décédés visitent les vivants. Les étincelles du feu guident alors ces esprits vers les membres de leur famille. Alors que les autres symboles se trouvent sur des propriétés privées, vous pouvez toujours visiter ce “Dai” ainsi que son ancien site cérémoniel. 

Un petit conseil des Kyotoïtes : montez-y en fin d'après-midi pour avoir une vue magnifique sur la vieille ville impériale au coucher du soleil.

 

Comment s'y rendre : prenez un bus (par exemple le n°17 ou 32 de Shijo-Kawaramachi) jusqu'au Pavillon d'argent, arrêt "Ginkakuji mae". À l'entrée du Pavillon d'argent, tournez à gauche au Nord et suivez l'étroite ruelle sur quelques mètres jusqu'à atteindre les deux torii en pierre. Poursuivez à droite et suivez les inscriptions sur les panneaux une fois que vous êtes dans la forêt. Il est recommandé de prévoir environ 40 minutes pour l'ascension et comme le chemin n'est pas éclairé, les lampes de poche sont indispensables pour une ascension en soirée.

 

Nyoigatake_long_001mt.Nyoigatake (alias : mt.Daimonjiyama Nippon, Kyoto) - HmanJp: Wikimedia Commons

 

Cliquez ici pour recevoir votre guide gratuit sur le Japon

 

 

2) Parcourez l'ancien quartier des tisseurs de Kimonos


Loin des quartiers touristiques Gion et Kawaramachi, arrêtez-vous dans l’ancien quartier des tisseurs de kimonos “Nishijin” où vous découvrirez un Kyoto complètement différent, intime et authentique. Prenez une demi-heure pour vous promener dans les rues étroites et faites attention aux détails : avez-vous aperçu ce minuscule sanctuaire avec le torii rouge caché dans une rue sans issue ? Êtes-vous passés dans le magasin de kimono local ? Avez-vous croisé un maître dans la fabrication des tatamis ? Ou bien, est-ce que vos pas vous ont conduit à l'entrée du temple Uhōin que vous avez maintenant pour vous tout seul ? Particulièrement beau à la floraison des cerisiers, profitez de ce petit moment en solitaire pour vous délecter du calme et de la tranquillité du lieu.

A la fin de cette promenade exploratoire, allez à la Sarasa Nishijin pour un petit temps de repos bien mérité ! Etant anciennement des bains publics (ou "Sento" en japonais), ce bâtiment traditionnel de deux étages à la façade impressionnante abrite aujourd'hui un café dont la carte est généreuse. Artjom vous conseille la salade Nishijin à la viande de canard et à la sauce miso blanche, un vrai régal !

Si vous avez envie de faire l'expérience d'un véritable bain public "comme autrefois", le traditionnel Funaoka-Onsen construit en 1923, à quelques centaines de mètres à l'Ouest de Sarasa, est le favori incontesté des habitants du coin. (Attention : vous devez apporter votre savon et vos serviettes)

 

Comment s'y rendre : Prenez un bus (par exemple le n° 9 ou 12 de Shijo-Karasuma) jusqu'à l'arrêt "Tenjin Koen mae". De là, plongez dans l'une des ruelles du quartier Nishijin devant vous et dirigez-vous vers l'ouest.

  • Adresse d'Uhoin : 9-3 Shotencho, Kamigyo-ku, Kyoto, 602-8482
  • Adresse Sarasa Nishijin : Adresse : 11-1 Murasakino Higashifujinomoricho, Kita-ku, Kyoto, 603-8223
  • Adresse de Funaoka Onsen : 82-1 Murasakino Minamifunaokacho, Kita-ku, Kyoto, 603-8225

 

IMGP6845 - kt_pulse_wave - FoterJapanese street. - kt_pulse_wave : Foter

 

 

3) Goûtez aux douceurs élégantes de Kyoto: les Kyo-wagashi


Petites pâtisseries traditionnelles de toutes les couleurs, les wagashi sont servis comme des amuse-bouches pour accompagner le thé matcha lors des cérémonies de thé. Existants sous toutes les formes, textures et saveurs, les wagashi se dégustent tout au long de l’année au Japon.

Vous récupérerez facilement ses petites friandises dans les magasins et les échoppes car ils sont toujours savamment et élégamment emballés. Il existe de nos jours de nombreux fabricants de wagashi au Japon, libre à vous de parcourir les étalages japonaises afin d’y dénicher les meilleurs !

Voici quelques bonnes adresses pour commencer votre recherche des meilleurs wagashi à Kyoto :

  • Demachi Futaba : 236 Seiryucho, Kamigyo-ku, Kyoto 602-0822
  • Kameya Norikatsu : 702 Osakazaimokucho, Nakagyo Ward, Kyoto, 604-8182
  • Oimatsu : Japon, 〒600-8511 Kyoto, Shimogyo Ward, Tachiuri Nishimachi, 79

 

StockFood - Schindler, MartinaWagashi. - Martina Schindler : StockFood

 

 

4) Prenez une tasse thé avec vue sur la ville au sein des sanctuaires enchantés


Ne vous laissez pas décourager par son nom : le Yoshida-yama, (“montagne Yoshida” en français), est plutôt une colline à l'Est de la ville. Non loin du sanctuaire de Heian, elle est le lieu idéal pour une excursion rapide dans la nature, surtout en été.

Ici, vous trouverez non seulement le sanctuaire de Yoshida (qui a donné son nom au lieu), ou le sanctuaire de Takenaka-Inari connu pour son atmosphère merveilleusement enchantée et sa vue sur le "Daimonji" à l'Est, mais également plusieurs petits sanctuaires charmants bordant les rebords de la colline.

Si vous avez de la chance et que c'est le 1er du mois, vous pouvez visiter le sanctuaire Saijōsho-Daigengū : dans le bâtiment principal hexagonal non conventionnel au toit de chaume, 3 132 divinités sont vénérées - plus que partout ailleurs au Japon !

Pour terminer la visite, montez au sommet pour laisser votre regard vagabonder sur la ville ; vous apercevez sans doute déjà le Café Mo-an qui se dresse curieusement au milieu d'une végétation assez dense. Le café à deux étages avec son délicieux menu de saison est parfait pour une courte pause café ou thé avec une vue panoramique.

 

Comment s'y rendre : Prenez la ligne Keihan de Gion-Shijo à Demachiyanagi, par exemple. Depuis la sortie n°2, il faut compter 15 minutes de marche. Il existe également plusieurs lignes de bus de Kawaramachi à Yoshida-yama.

  • Adresse du sanctuaire de Yoshida : 30 Yoshidakaguraokacho, Sakyo-ku, Kyoto, 606-8311
  • Adresse du Café Mo-an : 8 Yoshidakaguraokacho, Sakyo-ku, Kyoto, 606-8311 (Les heures d'ouverture sont de 11h30 à 18h00, du mercredi au dimanche.)

 

Yoshida Shrine - MShades - FoterYoshida Shrine. - MShades : Foter

 

 

5) Bénissez ou rompez votre relation au sanctuaire Yasui-Konpiragu


Unique dans tout le Japon, vous pouvez bénir une bonne relation ou rompre une relation néfaste au sanctuaire Yasui-Konpiragu situé non loin du traditionnel quartier de Gion.

Dans l'enceinte du sanctuaire, vous verrez un rocher géant appelé “Enkiri Enmusubi-ishi” auquel de nombreux morceaux de papiers, “Katashiro”, y sont attachés. Ces papiers rassemblent l’ensemble des souhaits d’autres personnes qui, comme vous, viennent prier pour que leurs désirs s’accomplissent. Vous découvrirez un grand trou au sein de cette pierre, symbole du pouvoir du bien. Pour que votre souhait se réalise, il vous suffit de passer par le trou dans la roche tout en récitant votre prière dans votre tête.

Note : avant de prier pour votre relation, il est convenable de présenter vos respects au sanctuaire. Procurez-vous ensuite votre katashiro pour 100 Yen, inscrivez-y votre souhait et traversez la pierre afin de bénir votre vœu.

 

Comment s'y rendre : prenez un bus (par exemple le n° 207 de Shijo-Karasuma) jusqu'à l'arrêt "Higashiyama Yasui". Empruntez la petite rue à gauche et au bout de trois minutes de marche, vous tomberez sur l’entrée du sanctuaire.

 

Kyoto - Gion - Sjaak Kempe - FoterYasui-Konpiragu. - Sjaak Kempe : Foter

 

 

6) Découvrez les couleurs des saisons japonaises au jardin botanique


Vous le savez sans doute déjà, le Japon aime ses saisons ! Le changement de nature a toujours été observé de près par les Japonais et est toujours attendu avec joie. Le très célèbre poète Matsuo Basho l’illustre d’ailleurs très bien dans le haiku (un petit poème bref) ci-dessous :

“Ah, les hortensias
Comme mon kimono en lin
Doux et tendre ciel bleu”

 

Le jardin botanique situé au Nord de la ville est alors la destination idéale tant pour les visiteurs que pour les habitants de Kyoto pour profiter d’une après-midi ensoleillée à admirer la flore japonaise.

Que ce soit en février, période encore fraîche où les pruniers fleurissent ; en mars, lorsque les fleurs de cerisiers transforment le paysage en une étendue rose ; ou en juin, pour profiter de la vue d'hortensias veloutés comme le fait le poète Basho, le jardin botanique de Kyoto rend vraiment justice à ce besoin profondément enraciné chez les japonais. Pour vous et nous-mêmes, passionnés du Japon, c’est également l’endroit parfait pour faire un tour à l'exposition des bonsaïs !

 

Comment s'y rendre : prenez le métro de Shijo en direction de Kokusaikaikan et descendez à la station "Kitayama". L'entrée du jardin botanique est située directement à la sortie 3 du métro. Les heures d'ouverture sont de 9h à 17h. L'entrée peut se faire au plus tard à 16h et coûte 200 Yen.

  • Adresse : Jardins botaniques de Kyoto, Shimogamo Hangicho, Sakyo-ku, Kyoto, 606-0823

 

6 Hortensia - Javi Motomachi - FoterHortensia. - Javi Motomachi : Foter

 

 

7) Goûter au “Fire ramen” (“ramen en feu” en français) dans le petit restaurant Menbaka Fire Ramen

 

Célèbre depuis 1984, l’enseigne vous propose de goûter des “ramen en feu” dans son petit restaurant niché à quelques rues du Château Nijo. Tout en gardant le goût délicieux et original du Ramen, les chefs du restaurant y ont ajouté leur touche personnelle pour vous faire vivre une expérience culinaire enflammée et unique.

Délectez-vous du spectacle de feu dans votre bol opéré par ces professionnels avant d’y plonger vos baguettes pour y déguster ce ramen stupéfiant.

 

Comment s'y rendre : au Nord du Château Nijo, marchez le long de la rue Omiya-dori. Dès la première intersection, tournez à gauche et vous trouverez le restaurant sur votre gauche après quelques mètres.

 

7 Fire Ramen - golfcphoto - FreepixFire Ramen. - golfcphoto : Freepix

 

 

8) Baladez-vous dans la rue Yokai, célèbre pour ses statues de monstres

Faites un petit détour par la rue hantée de Kyoto : la rue Yokai (“yokai” signifiant “monstre” en français). Tout en traversant la rue, vous découvrirez les nombreuses petites statues de monstres qui se tiennent devant les devantures des commerces.

Ces Yokai peuvent être des humains, des animaux ou des objets inanimés ayant pris vie. Bon nombre de ces créatures proviennent d’histoires pour enfants, afin qu’ils prennent soin de leurs affaires : par exemple, si vous ne prenez pas soin de votre cartable, ce dernier s’animera et viendra vous hanter !

Après cette expérience effrayante, une visite aux sanctuaires de Kitanotenmangu est conseillée - les talismans de protection qui y sont proposés à la vente sont très appréciés. Le complexe est une destination populaire à la période de la floraison des pruniers en février et du festival de Tanabata au début du mois de juillet, lorsque les branches de bambou décorées sont installées sur le terrain.

 

Comment s'y rendre : Prenez un bus (par exemple le n° 55 de Shijo-Karasuma) jusqu'à l'arrêt "Kitano Temmangu mae". Rebrousser chemin quelques minutes et descendez le long de la rue “Onmae-dori”. A la première intersection à gauche, vous entrez dans la rue Yokai.

 

8 - Yōkai Street 妖怪ストリット - sprklg - FoterYōkai Street 妖怪ストリット. - sprklg : Foter

 

 

9) Longez la rivière Kamo, un espace culturel


Vous vous posez sans doute la question : que font réellement les habitants de Kyoto lorsqu'ils veulent échapper à l'agitation de la ville ?

Beaucoup décident de ne pas s'éloigner et de faire une pause sur les rives de la "Kamogawa" (“rivière Kamo”, en français) ! Émanant de la chaîne de montagnes de Kitayama au Nord de Kyoto, elle traverse le centre-ville et constitue sans aucun doute un espace culturel.

Nous vous conseillons de louer un vélo ou bien juste de vous balader en amont de Shijo-Kawaramachi sur la rive Ouest ! Faites une pause au pont Sanjo et écoutez les groupes de musiques jouer leur dernière ballade. Quelques centaines de mètres en amont, la rive s'élargit en un espace vert relaxant où les étudiants de l'université de Kyoto pourraient répéter pour un spectacle par exemple.

Un peu plus loin, vous pourriez remarquer un homme âgé vêtu d'un costume traditionnel, qui semble réciter un poème de tanka, sa voix se mêlant au son du clapotis de l’eau. Les poussettes, les joggeurs, les personnes âgées peignant des paysages avec des chevalets et les familles avec des enfants s'inscrivent dans le tableau d'ensemble. Vous jugerez sans doute bon de vous s’asseoir sous un sakura et de déballer un sandwich.

Si vous avez un vélo, vous pouvez également aller jusqu’au temple de Shimogamo, site du patrimoine mondial de l'UNESCO, situé au-dessus du confluent des rivières Kamo et Takanogawa. (à environ 3 km du centre-ville, près de Shijo-Kawaramachi).

 

Comment s'y rendre : la rivière Kamo coule du Nord au Sud en plein centre-ville et peut être rejointe en quelques minutes depuis la plupart des sites touristiques du centre-ville.

  • Adresse du sanctuaire de Shimogamo : 59 Shimogamo Izumikawacho, Sakyo-ku, Kyoto 606-0807

 

9 Cherry blossoms & the Kamo River in Kyoto, Japan; 鴨川の桜、京都 - Foter - NullumayulifeCherry blossoms & the Kamo River in Kyoto, Japan; 鴨川の桜、京都. - Nullumayulife : Foter

 

 

10) Devenez un ninja grâce à l’expérience de réalité virtuelle : NINJA VR KYOTO


Vous êtes passionné par les ninja et souhaitez vivre une expérience réelle pour exercer vos talents : rendez-vous au centre NINJA VR KYOTO !

Plongé dans ce monde virtuel, vous y apprendrez à lancer des Shuriken, manier les Fukiya (sarbacane japonaises) et à trancher avec un Katana (sabre japonais) comme un guerrier japonais autrefois. Le centre saura divertir petits et grands le temps d’une après-midi.

 

Comment s'y rendre : prenez un bus (par exemple le n° 5, 46, 201 ou 203 de Shijo-Karasuma) jusqu'à l'arrêt “Higashiyama Sanjo". Rebroussez chemin et prenez la deuxième rue à gauche, vous arriverez après deux minutes de marche.

 

10 Ninja Training - Foter - Danny ChooNinja Training. - Danny Choo : Foter

 

 

Vous voulez voyager au Japon ? Découvrez les circuits authentiques de Japaventura !

 

japFR ebook

 

 

Au-delà des fleurs de cerisiers

By Artjom 19 avril 2021 16:24:45 CEST

Nous le savons tous, le Japon aime ses saisons. Les changements de la nature tout au long de l’année ont toujours été observés de près et attendus avec joie par les Japonais.

Lire l'article

Quand partir au Japon ?

By Pauline 16 mai 2019 17:41:05 CEST

Le Japon, petit pays et si grande diversité ! L'archipel nippon dispose de différents climats. Du Nord au Sud, les températures et la météo sont changeantes. Fraîcheur ou chaleur,...

Lire l'article

Ne ratez plus nos offres spéciales