Top 10 des choses à faire et à voir à Kyoto

Ecrit par manon s 26/03/19 10:43

Kyoto est un incontournable du Japon. Ancienne capitale de l'archipel, c'est le cœur de la tradition japonaise. Jusqu'ici, nous ne vous apprenons pas grand chose de nouveau ! Or nous pouvons vous faire gagner du temps dans l'organisation de votre voyage ou de votre temps libre pendant notre circuit, en vous proposant un top 10 des choses à y faire absolument. Toutes ces activités sont proposées pendant nos circuits avec un guide ou faisable pendant votre temps libre.

 

Rue de Tokyo - Sharat Ganapati - Flickr

 Rue de Tokyo - Sharat Ganapati - Flickr

 

1. Le Kinkakuji : l'incontournable Pavillon d'or

Tout le monde a déjà vu l'image de ce pavillon traditionnel, ancien temple bouddhiste recouvert de fines feuilles d'or, entouré d'un jardin très travaillé et se reflétant dans le lac qui l'entoure. Incontournable, il l'est tellement que nous vous conseillons de vous lever très tôt pour vous y rendre et éviter la foule. C'est ce que nous essayons de faire à Japaventura en vous y emmenant dès votre premier jour à Kyoto.

Pensez également à lire "Le pavillon d'or" de Yukio Mishima, écrivain incontournable de la littérature moderne japonaise, pour mieux vous imprégner des lieux.

Kinkakuji, Le Pavillon d'or - Ray in Manila - Flickr

 Kinkakuji, Le Pavillon d'or - Ray in Manila - Flickr

2. Le chemin des philosophes

Autrefois emprunté par les "lettrés" et les moines afin de méditer, ce joli parcours de presque 2 km au bord du Canal du lac Biwa se situe dans le quartier de Higashiyama. De nos jours, c'est un haut lieu touristique et un incontournable pour tous les visiteurs du Japon. Pour vraiment apprécier la promenade rien ne vaut l'aube ou le crépuscule, avant ou après vos visites des temples alentour. Ce chemin relie en effet le fameux Ginkaku-ji (pavillon d'argent) et le temple Eikan-do Zenrin-ji, mais d'autres points d'intérêt y sont accessibles tels que Nanzen-ji, Honen-in ou encore le mont Daimon-ji.

 

Le chemin des philosophes bordé de cerisiers en fleurs - sk - Flikr

 Le chemin des philosophes bordé de cerisiers en fleurs - sk - Flikr

3. La bambouseraie Arashiyama

Arashiyama est sûrement la plus célèbre forêt de bambous du Japon. Cette bambouseraie du nord-ouest de Kyoto attire de nombreux voyageurs et est l'un des lieux emblématiques de Kyoto, au même titre que le Pavillon d'or présenté précédemment ou que Fushimi Inari (voir plus bas). Vous serez cerné de bambous géants dont la hauteur (certains atteignent plus de 40 mètres) pourra peut-être vous donner le vertige. Tentez aussi d'y aller tôt le matin ou en fin de journée afin de profiter au maximum du paysage avec le moins de monde possible. Les rayons de soleil matinaux ou l'atmosphère particulière du crépuscule vous en mettront plein yeux ! La partie accessible de cette bambouseraie protégée ne représente qu'une allée de 500m. Profitez de ce petit bain de nature pour également aller rendre visite aux singes du Parc Iwatayama.

 

Les voyageurs de Japaventura à Arashiyama - Novembre 2018

 Les voyageurs de Japaventura à Arashiyama - Novembre 2018

 

4. Aller voir un entraînement de Kendo au Budo Center.

Assistez à un entraînement de Kendo, escrime japonais, de Kyudo, tir à l'arc japonais ou encore de Laido, art de dégainer le sabre en vous rendant au Budo Center de Kyoto.

Outre ces démonstrations impressionnantes, l'architecture et l'ambiance du bâtiment principal nommé le Butokuden, valent le détour. Construit en 1895 afin de promouvoir la longue histoire martiale du Japon, le Butokuden était un lieu d’entraînement pour la Dai Nippon Butokukai, l'association pour les arts martiaux du Japon, dont on peut toujours voir le symbole en face du bâtiment principal. Sa construction est liée aux changements de l’époque et notamment au regain d’intérêt pour les pratiques martiales depuis le début des années 1870, alors que l’arrivée du commodore Perry en 1853 avait poussé le Japon à s’éloigner de ses arts traditionnels en faveur des armes à feu. Il est aujourd’hui un lieu de pratique des Budo (notamment Kendo, Karate, Aikido), régulièrement utilisé pour des démonstrations publiques et incontournable pour les voyageurs passionnés d’arts martiaux.

Kyu-Butokuden - Wikipedia

 Kyu-Butokuden - Wikipedia

 

5. Le marché de Nishiki

Étroite artère de 400 mètres de long, parallèle à l'avenue Shijo au cœur de Kyoto, le marché de Nishiki est un immanquable pour les gourmands et les curieux. Il compte depuis longtemps parmi les hauts lieux touristiques de l'ancienne capitale. Très apprécié aussi bien des voyageurs que des locaux, le marché abrite une centaine d'échoppes de nature variée, quoique toutes organisées autour de la cuisine japonaise. C'est l'endroit idéal pour déguster par exemple une brochette de grosses saint-jacques marinées ultra fondantes, des mini pieuvres et autres poissons et fruits de mer cuits ou crus, une multitude de saké et plus encore !

 

 Acheter son poisson au marché de Nishiki ou le déguster sur place, à vous de choisir ! - Wikipedia

Acheter son poisson au marché de Nishiki ou le déguster sur place, à vous de choisir ! - Wikipedia

 

6. Fushimi-inari

À une petite demi-heure au Sud de Kyoto en train local, les Torii de Fushimi Inari Taisha s'alignent par milliers pour vous guider vers les sanctuaires shintoïstes dédiés à la divinité Inari, qui sont dispersé sur la colline Inariyama. Représentée sous la forme d'une renarde, la déesse est la protectrice des céréales et plus particulièrement du riz. Elle est également historiquement associée à l'abondance et à la richesse, devenant ainsi la patronne des commerces, ce qui explique la présence de ces milliers de Torii, totems rouges et noirs donnés par des particuliers et des entreprises japonaises.

 

Les voyageurs de Japaventura à Fushimi Inari - Novembre 2018

 Les voyageurs de Japaventura à Fushimi Inari - Octobre 2018

 

7. Vivez l'expérience Kimono au maximum

Le Kimono est l'habit traditionnel japonais. Il se décline sous de nombreuses, formes, couleurs, matières, motifs, en fonction de l'époque de sa confection, du genre auquel il est dédié, de l'âge, du statut social et marital de la personne qui le portera. De très nombreux codes régissent son port mais il est encore très commun d'en porter aujourd'hui d'une manière très formelle pour un mariage ou un enterrement mais aussi pour une soirée particulière. En effet, le Kimono fait dans les règles de l'art est un produit de luxe qui rassemble les savoir-faire de nombreux artisans japonais. Rendez vous au centre du textile de Nishijin pour mieux comprendre cet habit indémodable, fort de sens et de valeurs.

Nous vous conseillons également de louer un Kimono pour une après-midi ou une journée afin de ressentir la douceur de la soie ou du lin (si c'est un yukata, Kimono d'été) sur votre peau et apprendre à marcher correctement avec les guetta, ces chaussures spéciales accompagnant le Kimono.

Enfin pour une expérience en immersion totale, vous pouvez tenter de vous rendre au parc d'attraction Toei Uzumasa Eigamura (ou Kyoto studio park), seul parc à thème au Japon où l'on peut observer le tournage de drames d'époque, les films jidaigeki. Ici, vous pouvez vous promener librement sur le plateau de tournage du studio Toei Kyoto. Cet ensemble représente une rue de l'époque d'Edo et sert à tourner plus de 200 films par an. Profitez de l'atmosphère de l'ancien Japon en assistant à un spectacle de ninja, peut-être même en vous déguisant en geisha ou en samouraï. Amusez-vous bien !

Anne et Chantal en parfaites japonaises - Voyage Japaventura Octobre 2018

Anne et Chantal en parfaites japonaises - Voyage  Japaventura "Les essentiels du Japon" en Octobre 2018

 

8. Les Machiyas du quartier de Gion

Les Machiyas sont les maisons traditionnelles, en bois, qui étaient populaires auprès des marchands et des artisans de Kyoto jusqu'avant la Seconde Guerre mondiale. Comme Kyoto n'a pas été bombardé pendant la guerre, beaucoup de beaux Machiyas ont survécu jusqu'à aujourd'hui. Tandis que certains Kyotoïtes continuent à y vivre, beaucoup de Machiyas ont été convertis en restaurants, magasins et encore mieux, en locations de vacances.

Souvent, ce sont des établissements tout en longueur entourant une belle cour intérieure fermée. Ces "tsubo-niwa" sont à ciel ouvert. Pour vivre l'expérience Kyoto jusqu'au bout, allez dormir dans un Machiya une nuit et allez vous assoir au bord de ce jardin intérieur pour observer la pluie tomber. Expérience magique et unique à Kyoto garantie.

Le Machiya combine donc tous les avantages d'une location de vacances avec l'authenticité d'un Ryokan. Certains anciens Machiyas se sont également transformés en café ou salon de thé, allez y faire un tour si vous n'avez pas le temps de vivre l'expérience d'une nuit.

Devanture d'un machiya à Kyoto - mrhayata - Flickr
 Devanture d'un machiya à Kyoto - mrhayata - Flickr
 

9. Atelier de Sushi

Quoi de mieux que d'apprendre comment fabriquer des sushis directement au Japon ? C'est le premier plat qui vient à l'esprit de beaucoup d'Européens lorsqu'on parle de gastronomie japonaise.

Chez Japaventura, lors de notre deuxième jour à Kyoto, nous nous retrouvons pour le dîner chez Shunhei, chef sushi, qui nous invite dans son restaurant pour nous apprendre à confectionner de parfaits sushis à reproduire à la maison à votre retour !

Il est temps de déguster ce qu'on a préparé ! - Voyage Japaventura Mars 2018

"ll est temps de déguster ce qu'on a préparé !" Jean- Voyage Japaventura Mars 2018

10. Kyoto international Manga Museum

Fan de manga ou parents de fan de manga, ce musée est un incontournable pour vous ! Découvrez trois étages et un sous-sol dédié à l'art du manga. La plupart des murs sont bordés d'étagères pleines de mangas. Parcourir cette collection massive est d'ailleurs l'une des principales attractions du musée. Une petite section des livres est consacrée aux mangas étrangers et traduits, mais la grande majorité est en japonais. En plus de son importante collection de mangas autochtones, le musée se concentre également sur l'adoption et le développement du manga à l'échelle internationale. Des œuvres d'artistes manga internationaux sont présentées et les événements liés au manga dans le musée impliquent souvent des artistes étrangers.

Ainsi, même si vous ne parler pas encore la langue de vos ouvrage favori, vous aurez de quoi être ravis et découvrir de nouveaux auteurs et artistes ! (Le Musée International du Manga de Kyoto est situé à deux minutes à pied de la station de métro Karasuma-Oike (5 minutes, 210 yens de la station Kyoto)).

Le musée international du manga - Peat Bakke - Flickr

Le musée international du manga - Peat Bakke - Flickr

Et plus à découvrir à Kyoto :

Les matsuri, ou festivals

 Kyoto est évidemment animé tout au long de l'année par de nombreux événements culturels et traditionnels. les festivals religieux appelés matsuri sont également nombreux. n'hésitez pas à vous renseigner sur ces événements au moment de choisir votre date de départ !

 

Aoi Matsuri - Jean-Pierre Dalbéra - Flickr

 Aoi Matsuri - Jean-Pierre Dalbéra - Flickr

Nous traiterons également des matsuri dans un prochain article !

Suivez nous

Articles similaires
Plus d'articles

Abonnez-vous